Photo palm 1

Le projet PALM, un outil d'aménagement du littoral et d'atténuation des risques

Par grondin-theo333 | Le 19/09/2018 | Commentaires (0) | PALM

PALM (Protection et Aménagement du Littoral de Morondava), un projet ambitieux et respectueux du littoral. [Théo Grondin]

PALM, un projet pour lutter contre les aléas et catastrophes naturels et s'adapter au changement climatique

Bonjour à toutes et à tous ! Soyez les très bienvenus sur ce blog consacré au projet PALM (Protection et Aménagement du Littoral de Morondava), lequel se propose de faire de Morondava un territoire plus résilient aux impacts liés aux catastrophes naturelles et au changement climatique.

Je suis Théo Grondin, chargé de mission auprès de la Commune de Morondava pour mettre en œuvre le projet PALM qui vise à aménager le littoral de Morondava afin Theo 1de freiner la progression de l’érosion côtière et protéger la ville des phénomènes de submersion marine et fluvial. Il s’agit d’une initiative portée par la collectivité française Région Réunion, dans le cadre de sa stratégie de coopération avec les îles du SW de l’océan Indien, et financée par l’Agence Française de Développement, la France, l’Union européenne et la Région Réunion. Ma mission et mon rôle vont être de partager avec vous, au travers de ce blog, les étapes de ce projet vital pour le devenir du territoire, lequel ambitionne de faire de Morondava une ville résiliente et durable.

Les différentes opérations qui vont être menées durant les 3 années à venir, devraient permettre de lutter contre les effets liés aux changements climatiques et notamment à l'augmentation du niveau de la mer, la submersion marine, l’inondation par les crues des rivières et aux passages fréquents des cyclones.

Les actions préconisées consistent à agir à la fois sur le littoral en réalisant des travaux de génie végétal (reprofilage des dunes, rétablissement des bourrelets côtiers, pose de brise-vents, replantation de mangroves et d’espèces indigènes…) pour opposer une résistance au vent et fixer le sable des dunes ; et également à l’intérieur des terres par la remise en état du réseau hydrographique au sud de la ville, lequel joue un rôle de stabilisateur côtier. Des aménagements intégrés et réglementés seront également installés afin d’encadrer l’accessibilité à la plage, améliorer l’accueil du public (création de sentier littoral, parkings, collecte de points de déchets, installation de sanitaires, aménagement léger de type kiosques …). En effet, Morondava reste une station balnéaire très prisée, une ville côtière urbaine et ancrée à son littoral.

 

Plage morondava 1

Protéger la ville de l’érosion côtière et de la submersion marine

Morondava est physiquement implantée sur une zone deltaïque correCarte 2 bras morondavaspondant à un ancien exutoire du fleuve à qui la ville doit son nom, dont les deux bras Nord et Sud sont distantes l’une de l’autre d’une dizaine de km.

La Morondava est l’un des plus grands fleuves de l’Ouest du pays. Elle étreint de ses deux bras la ville (Morondava au nord et Kabatomena au sud) avant que leurs embouchures ne se jettent dans le Canal du Mozambique, non sans avoir favorisé la création de forêts de mangroves.

Ces deux « membres » assurent les fonctions vitales de producteur et transporteur de matériaux sédimentaires vers et sur la zone côtière.

Cependant, il « suffit » d’un aléa climatique lourd comme de fortes marées, un cyclone ou des pluies... pour rompre les équilibres sédimentaires littoraux. L’insuffisance de matériaux peut prendre le dessus sur l’alimentation engendrant un phénomène alternatif d’érosion marine et d’aspiration sur le secteur côtier.

Morondava, une ville très vulnérable aux aléas naturels

La semaine dernière, des marées de très forts coefficients (entre 100 et 110) ont impacté très lourdement les constructions et la réserve de sable du littoral de la ville. Du nord du fokontany de Nosikely au Fokontany de Sans fil, les constructions de bords de plage sont aujourd’hui très fortement menacées.


Cette situation fait malheureusement écho aux événements de fortes marées de la deuxième quinzaine du mois d’août dernier, où plus d’une dizaine d’habitations ont été balayées par des marées de coefficient comparable.

Erosion2Bien que cycliques, ces évènements nous font prendre conscience du retrait progressif du trait de côte et de l’augmentation de la vulnérabilité de notre espace côtier. Si ces marées sont occasionnelles, elles ont aujourd’hui profondément affecté les défenses naturelles de sables et il est de notre responsabilité collective de réagir pour reconstituer cette protection. En effet, en cas d’aléas exceptionnel (tempêtes, cyclones, …), la ville pourrait subir des pertes matérielles et perdre une partie conséquente de son territoire au profit de la mer.

L’aménagement intégré du littoral, comme outil d’adaptation au changement climatique

Images sympa

Depuis 2016, grâce au soutien financier notamment de l’AFD, de l’UE et de la France et de l’appui de la Région Réunion, la Commune se mobilise sur cette question cruciale de protection et de valorisation de l’espace littoral remarquable de Morondava.

Ensemble, elles ont élaboré une stratégie d’intervention cohérente et concertée pour la mise en oeuvre d’aménagements intégrés visant à atténuer la submersion des espaces côtiers et au sud de la ville.


Cette stratégie répond à 3 objectifs :

  • Limiter les phénomènes d’érosion sur les 4 fokontany de Nosikely, Morondava Centre, Sans-Fil et Avaradrova
  • Valoriser le littoral de Morondava. Améliorer le cadre de vie des habitants du littoral, l’assainissement et favoriser le développement économique de la zone. Cet objectif doit être réalisé en coopération avec les acteurs économiques locaux, les services techniques de la commune et en impliquant la population des 4 fokontany.
  • Limiter les phénomènes d’inondation du fait du débordement de la Kabatomena en saison des pluies, sur les fokontany au sud de la ville.

Inondation morondava 1

Comprendre les phénomènes pour agir durablement et prévenir les risques

Be creocean 1Pour répondre à ces objectifs il est aujourd’hui nécessaire de comprendre ces phénomènes naturels impactant notre littoral et de réaliser un diagnostic complet de l’état des infrastructures existantes et de la gestion des différentes problématiques pertinentes par les acteurs publics et privés.

Cette année 2018 est ainsi consacrée aux études diagnostics et à la refondation des stratégies d’intervention de la Commune. Ce bilan permettra de formuler un plan d’aménagement cohérent et concerté, en adéquation avec les moyens dont dispose la Collectivité pour agir, à la mesure des événements climatiques impactant la ville et en accords avec les attentes des usagers du littoral.

 

 

 

 

 Mai 2018 : une étude hydro-sédimentaire et environnementale a été confiée aux bureaux d’étude malgaches et réunionnais Créocéan, Sarit’any, Hydrétude et Biotope avec pour objet de réaliser un diagnostic des enjeux du littoral. L’objectif est de formuler des recommandations d’aménagements sur le littoral en novembre 2018.

 Septembre 2018 : mise en place d’un système d’alerte forte marée

Octobre 2018 : une étude topographique des canaux Hellot et FAO devra être menée afin d’effectuer un état des ouvrages d’évacuation et analyser les principales contraintes de terrain en vue d’un aménagement global du dispositif d’évacuation des eaux (curage des deux drains).

Canal hellot 1

Le littoral, un lieu d’échanges et de conflits, aux enjeux sociétaux multiples

Avec le temps, le littoral de Morondava est devenu, comme ailleurs, une juxtaposition d’activités interdépendantes sur un espace de plus en plus contracté où cohabitent l’industrie hôtelière, les touristes, les communautés de pêcheurs, les activités de loisirs…

La pression démographique et la compétition spatiale exercent une pression de plus en plus préoccupante sur l’environnement. C’est pourquoi il est important de disposer d’une monographie sur les usages et les usagers de la bande littorale. Dans cette perspective, le projet PALM entend mener d’ici la fin de l’année :


Un Plan d’Occupation Foncière sur les 4 fokontany littoral : pour assurer une répartition équilibrée, soutenable et harmonieuse des usagers opérant sur le secteur littoral il est indispensable de disposer cartographiquement de l’ensemble des statuts fonciers, afin d’avoir une vision exhaustive et complète de l’occupation spatiale.

 

Urba sympa


 Un état des lieux des usages sur le littoral de la ville : mettre en place des enquêtes auprès des usagers du littoral et réaliser un état des lieux des organisations des acteurs publics et privés afin de déterminer les priorités d’aménagement sur le littoral.

L’ensemble de ces activités permettront de formuler un projet d’aménagement qui sera discuté et partagé avec l’ensemble des usagers du littoral. L’objectif du projet est de pouvoir mettre en oeuvre les premiers aménagements de protection et de valorisation de la côte à la mi-2019.

Ensablement betania

Logo signatures cum 1
Logog palm
Logo bailleurs
Labelise cop 22

Mentions légales :

Contact :
Commune urbaine de Morondava
619 MORONDAVA
BP : 40
Courriel : theo.grondin@cr-reunion.fr

ECONOMIE MUNICIPALITE SOCIETE PROJET

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire