REDORER LE BLASON DE LA VILLE

Philatélie et héraldique

Dans les années 60, après l'accès à l'indépendance, les Postes malagasy décident d'éditer une série de timbres pour illustrer les principales villes de Madagascar. Aucune ville ne possédant à l'époque son blason, l'idée d'utiliser ce thème fait son chemin. Deux années de préparation furent nécessaires pour réaliser une série de 12 timbres, dont les 6 premiers seront dessinés par le français Robert LOUIS. Décédé en 1965, c'est l'artiste héraldiste Suzanne GAUTHIER qui achèvera le travail. La qualité difficilement exploitable du visuel et son caractère désuet a conduit le Conseil municipal à lancer une réflexion sur la question avec pour enjeux de et doter la Commune d'une identité visuelle, laquelle pourrait également servir de logo à la Ville.

Plusieurs mois d’échanges et de discussions auront été nécessaires pour aboutir à la décision de revisiter le blason imaginé par Suzanne GAUTHIER. Ce visuel graphique accompagnera désormais tous les supports de communication officiels de la Commune, l’en-tête de ses courriers et ses diverses publications
Pourquoi avoir choisi les armoiries, comme outil de communication institutionnel?
Au moyen-âge, la possession d'armoiries était un privilège réservé aux communes qui avaient obtenu du seigneur dont elles dépendaient des lettres de liberté ou de franchise, leur donnant une personnalité juridique. C’est ce fort pouvoir symbolique véhiculé par la possession d’armoiries qui a motivé la municipalité à créer les siennes. En effet, les communes malgaches jouissent de leur propre autonomie et gèrent leurs propres affaires. Par ailleurs, les armoiries suscitent un sentiment d’appartenance à un groupe, constituent un élément de fierté qui exprime l’identité d’un territoire « ancestral ». L’inscription d’une devise permet de se retrouver autour de valeurs fondatrices.

Signification de cette identité graphique
Elle entend véhiculer l’image : d’une cité forte, autonome, moderne et dynamique ; d'un territoire solidaire et résolument tournée vers l’avenir, s’adossant à son passé et misant sur ses richesses tant agricole qu’halieutique ; d'une comllectivité qui place au coeur de ses actions la préservation de son environnement remarquable et sa biodiversité unique, sacralisé par le baobab amoureux. Celle d’une communauté réunie autour de valeurs essentielles et partagées que sont :
Asa- Filaminana- Fahasambarana. Que l’on peut traduire par la citation suivante « le Travail engendre l’Ordre social et la tranquillité, qui conduisent à la Prospérité »

S’agissant des couleurs utilisées, le jaune incarne le soleil de Morondava et la fraternité de ses habitants ; le rouge exprime la vie, l’action et la force ; à travers le bleu azur, on rappelle que Morondava est à la fois terre sacrée où vibre l’esprit des ancêtres et la mer des Vezo ; quant au vert, il représente la fertilité, la nature mais aussi sa fragilité.

Ce nouvel armorial a été dessiné par l’artiste Hasiniaina Norbert KOMINY.

Blason morondava

Logo signatures conseil

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !