Ingrid portrait

Ingrid ELISABETH, étoile montante de la mode Urban Chic vita malagasy

Par pulcherie2020 | Le 12/10/2020 | Commentaires (0) | SOCIETE

Ingrid ELISABETH est une vraie working girl. Elle vit plusieurs vies dans une journée, jonglant avec aisance entre ses métiers de comptable, de webmaster pour une boutique en ligne de bijoux fantaisie et surtout de créatrice de vêtements pour femmes actives, ancrées dans leur époque. 

"Je serais là où se trouve la réussite"
Entretien avec Ingrid ELISABETH, une jeune créatrice de mode déterminée, inspirée et inspirante.

Robe jade

Veste n b 1

Qui est Ingrid ELISABETH ?

Je suis née à Morondava, où j'ai vécu jusqu’à l’âge de 17 ans. Après avoir obtenu mon baccalauréat au lycée des sœurs de l’Immaculée Conception, je suis rentrée à l’Ecole des Métiers et Arts Plastiques de Tana, car je souhaitais devenir architecte d’intérieur.

Comment s'est passée votre adaptation à la ville fourmilière et tentaculaire qu'est Tana ?

Un changement de vie n'est jamais simple, surtout lorsqu’on arrive d'une petite ville, où tout est mora-mora et farniente. Mais, je me suis dit qu'il valait mieux considérer cette étape avec philosophie et comme une opportunité à saisir.

On dit souvent que la réussite n'est jamais une ligne droite et qu'il faut savoir être là où elle se trouve. De mon côté, j'étais bien déterminée à profiter de toutes les rencontres et opportunités que la capitale pouvaient m'offrir, afin d'en tirer le meilleur parti.

Vous avez finalement choisi la mode, plutôt qu'architecture d’intérieur. Qu'est ce qui a fait pencher la balance ?

J’ai toujours été attirée par les arts créatifs en générale et la mode en particulier. Mon père, qui avait été tailleur, réalisait des vêtements sur mesure. C'est un travail d'artisan, de patience et de minutie lié à un sens de l'esthétisme. Je pense avoir hérité un peu de ces qualités (rires). Et puis, il y a que j'adore les tissus ! J'aime évaluer leur texture et leur tomber ; imaginer le drapé d'une mousseline de soie, la tenue des plis d'une robe de cocktail en taffetas, le fluide d'un pantalon en crêpe georgette, visualiser le tailleur qui flattera une silhouette ou le pan asymétrique d'une veste... Bref, pour moi le tissu est une grande source d'inspiration et très souvent le point de départ d'une création.

Enfant, je piquais les draps de la maison pour en faire des pantalons, au grand damn de ma mère. Adolescente, ma passion pour la mode s'était affirmée, une vraie fashionesta ! On me demandait souvent mes adresses shopping, alors qu’en réalité je créais et fabriquais moi-même la plupart de mes vêtements. Et, c’est ainsi que de fil en aiguille, encouragée et soutenue par mon entourage, l’idée de me lancer vers la création de vêtements s’est insinuée.

Le projet a mûri et s’est enrichi au fur et mesure de mes expériences. En fait, c'est en rentrant dans la vie active que je me suis rendue compte que les gens vous jugeaient, la plupart du temps, à travers votre apparence, votre allure et votre garde-robe ; et que les vêtements que nous portons ont un réel pouvoir sur notre estime de soi et notre confiance personnelle.

Dans le même temps, les envies des femmes actives, en matière de mode, évoluaient. En mouvement toute la journée, elles sont, aujourd’hui, d’avantage à la recherche de vêtements de qualité, qui l’accompagneront dans tous les moments jusqu’au soir, tout en lui garantissant un look à la fois élégant, sobre et féminin. Ces différents constats ont modifié mon regard sur les codes vestimentaires, et permis d’affiner le positionnement de la ligne de vêtements que je souhaitais créer et offrir aux citadines.

ING, un style pensé par une femme active pour les femmes actives et exigeantes

Combi rouge

Ensemble tailleur pantalon

48397806 2134893653247170 1481139155860717568 n

Parlez-nous d’ING, qui est le début de votre prénom, et du positionnement concurrentiel de votre label.

La marque ING - à prononcer comme ING-rid, mon prénom - Clothes a été créée en 2018. C’est une marque et un style pensés par une femme et destinée à des femmes modernes, actives et exigeantes quant à leur tenue vestimentaire, laquelle doit être à la fois élégante, facile à porter et fonctionnelle. Pour ce qui est de notre positionnement, il est résolument tourné vers un style Urban Chic.

ING est une jeune marque. Afin de nous singulariser de nos concurrents et nous imposer dans le paysage de la mode à Tana, nous avons opté pour une stratégie de communication offensive, basée sur deux piliers : visibilité et valorisation de notre image à travers la communication digitale. Aussi, nous prenons grand soin de notre image et faisons appel aux meilleurs professionnels pour réaliser les shootings de nos vêtements et produire nos vidéos.

Quand en juin 2018, nous avons décidé d’organiser un défilé au Café de la Gare, le milieu nous avait pris pour des farfelus. Pour nous, l'objectif était clair : lancer notre marque, présenter notre première collection, faire de l’évènementiel en créant le buzz.

C'est vrai que l'organisation d'un défilé demande beaucoup d’énergie, d’efforts financiers et de coordination, sans parler du stress ; et que généralement, les créateurs utilisent ce type de manifestation, une fois que la notoriété de leur marque est installée. Mais chez ING, nous avions décidé de faire autrement. Ce que nous voulions c'était imprimer d’entrée de jeu les esprits afin d'imposer notre signature. Et, mettre ainsi en scène notre première collection, nous semblait être la meilleure tactique pour nous différencier et faire passer notre message. Un vrai challenge !

Et défi réussi, puisque quelques mois plus tard, ING a été sollicité pour habiller des candidates de Miss Madagascar 2019, dont Valérie-Anne BINGUIRA qui a remporté la couronne cette année-là. Certaines de nos créations ont également été vues dans l’émission populaire « la voix d’or » diffusée par Viva télévision. ING est également très présent sur le web.

"La mode se démode, mais le style reste." (Coco Chanel)
ING Clothes, c'est un cocktail d'élégance parisienne, mélangé à un zeste d'audace new-yorkaise,
agrémenté d'une pincée d'insolence italienne.

Robe noire 2

Robe noire dos

J’ai l’impression de trouver dans vos modèles un mélange d’élégance parisienne, d’audace new-yorkaise et d’impertinence italienne. Je me trompe ?

C’est un compliment très flatteur et je vous en remercie. Je pense que la description est juste et je suis ravie que vous l’ayez ressentie et perçue ainsi. Chez ING, nous avons effectivement essayé de répondre à l’exercice difficile du : "comment rester élégante toute la journée, avoir du style sans pour autant sacrifier au confort". C’est une préoccupation majeure pour toutes les femmes actives, que non seulement nous comprenons, mais que nous partageons par ailleurs. C’est pourquoi, nous revisitons les modèles classiques : tailleur, combi, robe trapèze, jupe, pantalon à air large… en leur apportant une touche de modernité, d’audace, un détail stylé qui fait l’identité et la signature d’ING. Nous créons également des vêtements à la demande : robe de fiançailles, de mariée et apportons au client notre conseil.

Chez ING, nous aimons mélanger avec subtilité la décontraction, la sobriété des couleurs et la qualité des matières, afin d’offrir aux femmes urbaines et exigeantes une silhouette moderne et raffinée. Nous voulons qu'elles soient à l'aise tout en ayant de l'allure, pour leur permettre d’assurer, à chaque instant de leur longue journée. Que ce soit pour une sortie en ville, aller au bureau, se rendre à un déjeuner ou à une conférence, répondre à une invitation pour un after-work ou un dîner.

Robe bleue 1

Comment gérez-vous vos multiples activités ?

J’ai la chance de pouvoir exercer mes activités en télétravail. Ce qui me permet de les mener à bien depuis mon bureau à l’atelier de couture, tout en suivant l’évolution des collections ou commandes en cours. Et puis, les outils de communication me permettent de rester en contact permanent avec les clients, les fournisseurs, les collaborateurs et autres partenaires.

En matière de tâche, je suis quelqu’un de très autonome, particulièrement organisé et méticuleux. Côté encadrement, je suis beaucoup dans le suivi et le contrôle ; car j’aime que tout soit parfait et maîtrisé. Ces qualités sont nécessaires compte-tenu de la nature de mes différentes fonctions. Je dirais même qu’elles sont indispensables dans mon métier de créateur.

Qu’est ce qui fait courir Ingrid ELISABETH ?

Je dirais, en premier, le sentiment de liberté. Celui de créer, qui m’apporte la satisfaction de transformer une pièce de tissu en une robe admirée et enviée par tous et qui sera portée avec assurance et, j'epère, fierté par son propriétaire. 

Ensuite, celui de me donner les moyens d’être suffisamment indépendante financièrement pour réaliser mes projets à venir, comme de développer notre collection homme et ouvrir un show-room dans chaque province d'ici 5 ans. Il faut oser avoir de l'ambition, si on veut avancer ! (rires.)

Et enfin, contribuer à la promotion du vita malagasy, dont je suis une ardente défenseur. Nous sommes plusieurs à nous mobiliser pour améliorer la qualité de notre offre, afin qu’elle soit mieux reconnue et valorisée.

L 'autonomisation économique des femmes est un sujet qui vous tient à coeur. Avez-vous un message à adresser notamment aux urbaines de votre génération ou aux plus jeunes ?

Les femmes doivent s'affranchir des idées reçues et dépassées de dépendre financièrement d'un conjoint ou d'un bienfaiteur. Je pense qu'elles valent mieux et plus que ça. Elles doivent libérer leur potentiel pour réaliser leurs rêves, entreprendre et tracer leur propre voie. Je suis convaincue que l' autonomisation économique des femmes est l'une des clefs de l’égalité et du respect femmes-hommes.

ING Clothes, la mode comme vous l'aimez avec le style que vous voulez !

57417868 2315114145225119 3745051997091397632 o

Valerie anne miss 2019

70431376 2585601074843090 1962252892618358784 n

Portrait chinois d'Ingrid ELISABETH

120014495 3472784452791410 3712012156864225225 n

Si tu étais un vêtement, tu serais ?
La petite robe noire, sans hésiter ! Elle est intemporelle. C'est le vêtement caméléon, qui s'adapte à toutes les circonstances, à toutes les morphologies.
Un accessoire ?
Une paire des boucles d'oreilles. C'est féminin, un must pour compléter un look.
Si tu étais couleur ?
Le blanc, pour sa luminosité ; et le rouge, pour son énergie.
Des chaussures ?
Une paire d'escarpins mais de 8 cm ! Au-delà de cette hauteur, on ne tient pas une demi-journée et on bascule vite dans le vulgaire, à mon avis.
Si tu étais une marque ?

Chanel pour l'éternelle modernité de ses créations et parce qu'elle continue à inspirer. L'américain Zac Posen pour ses robes de coktails et cérémonies féeriques.

Si tu devais être un style ?

Glamour. Bien que difficile à porter tout au long de la journée.

 

JEUNESSE TALENT SOCIETE

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire