Faire de Morondava une ville résiliente aux catastrophes

Morondava ville experimentale onu

Surmonter les chocs et traumas pour mieux rebondir

Morondava a été choisi par le programme ONU-Habitat comme ville expérimentale à Madagascar en matière  de résilience urbaine.
 

Ville résiliente, Kesasko ?
Des menaces de plus en plus sévères pèsent sur les villes, du fait de leur transformation liée à l'urbanisation, à la démographie, aux catastrophes naturelles ou non (attentats terroristes, accidents nucléaires...) et même aux cyber attaques.
Ces phénomènes rappellent aux métropoles combien elles sont fragiles et vulnérables. Cependant, plutôt que de subir avec fatalité ces différents chocs, on peut se préparer à les recevoir afin d'en atténuer les effets dévastateurs.  

Etre une ville résiliente, c'est avoir la capacité de surmonter les traumas et de rebondir. La mise en place de plans d'actions, de mesures de prévention et de gestion face aux différents risques idéntifiés permettent d'y parvenir. 

Avec l'appui technique d'ONU-Habitat, la Commune et les fonkonolona ont élaboré, durant près de 8 mois,  un plan d'actions de résilience urbaine pour Morondava. Ce plan devrait servir de référence et de modèle aux villes malagasy similaires. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire