PROTEGER LES PERSONNES NECESSITEUSES AGEES ET HANDICAPEES
 

Association tsihobea morondava


LA MENDICITE POUR SEULE RESSOURCE

Chaque vendredi, les indigents et nécessiteux font la tournée des commerces de la ville pour recevoir nourriture ou obole. Il s’agit d’une vieille tradition bien ancrée à Morondava, probablement liée à l’islam, ordonnant à tout musulman de faire œuvre de charité aux pauvres et mendiants.

Totalement invisibles, les mendiants font partie du paysage sans que personne ne se préoccupe de leurs conditions et leurs réalités quotidiennes. Dépourvus de soutien familial, ployant sous le fardeau de l’âge, porteur d’un handicap ou d’une maladie chronique comme la lèpre, dans l’incapacité de travailler, ils sont près de 500 à compter sur l’aumône pour subsister. Beaucoup viennent de la périphérie de Morondava : Betsipotiky, Bemanonga, croisement de Belo..., des villages situés à près de deux heures de marche de la capitale du Menabe.

REDONNER AUX INDIGENTS DE LA DIGNITE

Barnabassy GARROT et son épouse Anita, sensibles à la détresse de ces miséreux, dont beacoup ont plus de 75 ans, leur apportent depuis de nombreuses années un soutien ponctuel et moral.

En 2017, ils décident de mieux structurer leur appui, et créent en 2019. après réflexion et plusieurs réunions de concertations avec les indigents, l'association Tsinjo Ho any Beantitra (TSIHOBEA), immatriculée à la Préfecture de Morondava. Mais, bien avant la formalisation de celle-ci, le jeune couple avait déjà entrepris différentes opérations visant à redonner aux personnes en situation de très grande précarité de la dignité. C'est ainsi que les Tsihobea ont défilé fièrement lors de la célébration de la fête de l'indépendance et le 8 mars dans le cadre de la journée des droits de la femme.

En effet, 69% des membres de l'association sont des femmes.

Association tsihombe be antitra morondava 1

Association tsihombe be antitra morondava 2

 

LES DOYENS ONT 90 ANS

Sur les 235 membres que comptent l'association, 67% ont plus de 70 ans et sont porteurs de handicaps. Les doyens ont 90 ans, elles sont 4 à avoir atteint cet âge.

Quelques chiffres-clefs pour mieux connaître les TSIHOBEA: les personnes âgées (84%) constituent le coeur de cible des interventions de l'association avec une forte représentation de la gente feminine (162 femmes contre 73 hommes) et une répartition de 198 personnes âgées pour 37 handicapées en sachant que certains cumulent les deux situations.

Les adhérents viennent de tous les quartiers de la ville, avec cependant un nombre plus important (39%) en provenance du triangle Ampasy-Tanambao-Ankisirasira. Les personnes porteuses de handicaps sont plutôt jeunes et vivent pour la plupart à Avaradrova-Sanfily (39%). Parmi les 62 nécessiteux venant des périphéries de la ville, 7 sont atteints de handicaps.

Si nombreuses sont les associations intervenant à Morondava, seule TSIHOBEA œuvre en faveur des personnes âgées, vulnérables et indigentes. En matière de fonctionnement, un programme d’activités annuel adossé à un budget est élaboré et présenté aux membres. Les ressources de l’association émanent des dons et d’une cotisation volontaire forfaitaire, que chaque membre acquitte mensuellement. Ceux-ci s’élèvent à 1 000 Ar/mois. Toutes les décisions sont prises et votées à la majorité par les adhérents. L’association dispose d’un compte bancaire domicilié à La Poste.

 

LES BIENFAITEURS

Pour mener à bien ses activités, l'association sait pouvoir compter sur la solidarité ponctuelle de bienfaiteurs, souvent résidant à l'étranger, mais également des commerçants locaux qui n'hésitent pas à contribuer en divers dons : matelas, produits de première nécessité, vâtements, soins médicaux... Par ailleurs, chaque vendredi, deux commerçants de la place distribuent des repas gratuits aux membres de TSIHOBEA sur présentation de leur carte d’affilié.

Le Président GARROT, assisté de 6 bénévoles, œuvre sans relâche auprès des autorités régionales et nationales pour faire sortir les personnes âgées vulnérables de leur situation d’exclusion et leur redonner de la dignité. C’est ainsi que les membres de TSIHOBEA ont pu bénéficier d’un repas de fêtes pour le nouvel an, être pris en compte dans la prévention de la propagation du Covid 19.

Les objectifs et l'ambition du Président ? Que les personnes âgées indigentes et les handicapés nécessiteux puissent disposer d'un lieu de vie leur permettant de disposer de conditions moins précaires et plus dignes.

L'appel est lancé ! TSIHOBEA remercie toutes les bonnes volontés souhaitant apporter leurs contributions afin d'améliorer les conditions de vie de ces oubliés.
CONTACT & INTERLOCUTEUR

Barnabassy GARROT CHANDOR, Président
Tél : +261 (0)34 92 463 66
Email : garrotchandor@gmail.com
Page Facebook : Tsinjo Ho an' ny Be Antitra eto Menabe Tsihobea
Adresse : Lot 240 AMB Ambalatanga Morondava Morondava 619 - Madagascar

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.