Conseil municipal de mars 2017

Des orientations axées sur la solidarité et la transparence

Le Conseil municipal, réuni en session ordinaire obligatoire, du 13 au 17 mars 2017, a approuvé 13 délibérations et ajourné 3 résolutions. Parmi les résolutions phares adoptées, citons :

  1. Administration communale et gestion des ressources humaines  
    • Création d'une commission de sélection et de recrutement des employés communaux ;
    • Recrutement d'un emploi encadré d'un dispensateur pour le Centre de soins de Morondava-centre ;
    • Recrutement d'un(e) secretaire général(e).
  2. Finances
    • Fixation du montant sur l'impôt de la licence de vente d'alcool et boissons alcoolisées pour 2017 ;
    • Reversement à la CNAPS des cotisations sociales salariales des agents.
  3. Actions sociales
    • Suppression des frais de consultation au Centre de santé de base de Morondava-centre ;
    • Création d'un disositif d'aides sociales communales en faveur des personnes les plus démunies et en détresse.
  4. Patrimoine communal
    • Transfert des biens et propriétés du domaine public situés sur le territoire de la commune de Morondava, au profit de la Commune urbaine , à titre permanent et à des fins de régularisation ;
    • Renonciation d'un terrain communal au profit de Mme Yolande FOCKSO.
  5. Economique
    • Autorisation d'approvisionner, pour une durée déterminée, en vary bory de qualité et non produit dans la région, les marchés communaux afin de stabiliser la hausse du pris du riz.
  6. Valorisation des partenaires et de leurs actions​​​
    • Création d'un statut de citoyen d'honneur de la ville de Morondava ;
    • Distinction de 3 récipiendaires.
  7. Grands projets
    • Approbation de la convention opérationnelle entre la Région Réunion et le CUM relative au projet d'aménagement intégré et durable du littoral côtier
    • Ouverture d'un compte bancaire dédié au placement des fonds du projet aménagement intégré du littoral.

 

 

Avis défavorables et ajournements

Le Conseil a émis un avis défavorable :

  1. au projet d'ouverture d'une discothèque "ex-Mylord", au motif que les conditions d'ordre technique & règlementaire, sécuritaire, sanitaire et hygiène, environnementale et de cohérence avec le projet d'aménagement intégré du littora... ne sont pas remplies.
  2. à la prise d'une délibération spécifique en faveur d'un agent et l'alignement de celui-ci sur la grille indiciaire et rémunération du FOP.
  3. à la saisine des directrices des EPP pour la prise en charge par la commune des factures d'eau des blocs sanitaires de leurs établissement. le Conseil a considéré qu'il convenait de responsabiliser en particulier les parents d'élèves et le FRAM, dans la mesure où la Commune avait déjà financé les installations.

Ont, en outre, été  ajournés :

  1. pour informations insuffisantes, le projet de jumellage avec la commune de Blanc-Mesnil (France) ;
  2. pour analyse approfondie, le projet de cahier des charges destiné à lancer la procédure d'appel d'offres visant à retenir les opérateurs chargés de la pré-collecte des déchets et de leur acheminement vers le site de décharge ;
  3. à la demande du Maire, l'examen des comptes administratifs 2016. 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire